octobre 28, 2021

5 façons de vaincre vos peurs cyclistes

Nous avons tous des doutes, des craintes et des inquiétudes lorsqu’il s’agit de maîtriser une nouvelle compétence. Si certains d’entre vous parviennent à surmonter ces obstacles mentaux, d’autres n’y parviennent pas aussi facilement.

En matière de cyclisme, que vous soyez un cycliste expérimenté ou un novice, vous devrez probablement faire face à une certaine appréhension à un moment donné. Ce sont souvent des défis qui accompagnent le cyclisme, qui vous aideront à apprécier davantage ce sport et vous permettront de vous dépasser.
Voici 5 peurs courantes qui assaillent les cyclistes et des conseils pour vous aider à les surmonter…

1) Ne pas être capable d’atteindre des objectifs spécifiques

Chaque cycliste commence à faire du vélo pour atteindre un certain objectif. Certains le font pour perdre du poids, d’autres pour augmenter leur vitesse moyenne, etc. Pour atteindre votre objectif, vous devez rester concentré quoi qu’il arrive et le manque de motivation est assez courant.

Mais pour ceux qui luttent contre la peur de l’échec, le sentiment d’inadéquation ou qui ont du mal à rester motivés, procéder étape par étape peut être tout ce qu’il faut pour atteindre votre plein potentiel.
Prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez réaliser dans un délai précis et décomposez-le si nécessaire. De plus, faites-le à votre propre rythme et non à celui de quelqu’un d’autre.

2) Rouler dans la circulation

La sécurité doit toujours être votre priorité lorsqu’il s’agit de rouler à l’extérieur. En tant que cycliste, vous devez faire preuve de vigilance et bien connaître les signaux manuels à utiliser lorsque vous roulez dans la circulation.
Si vous êtes novice en matière de cyclisme, commencez par rouler dans votre société ou votre parc, puis passez aux voies de circulation. Faites-le tôt le matin, lorsque la ville se réveille pour commencer sa journée de travail. À ce moment-là, vous n’aurez affaire qu’à quelques voitures et personnes. Une fois que vous vous sentez en confiance, commencez un peu plus tard sur les mêmes routes. Cette fois, vous serez familiarisé avec les routes, mais vous n’aurez qu’à vous adapter au trafic croissant. Cela vous aidera à renforcer votre confiance et vous préparera aux routes plus fréquentées. La présence d’un ami vous sera également d’un grand secours.

Ceci étant dit, procurez-vous un casque de vélo pour augmenter votre confiance et votre sécurité.
Plus tard, vous pourrez également investir dans des accessoires de vélo. Consultez notre liste ici !

3) Rouler en peloton

Faire du vélo en groupe avec ses amis peut être amusant. Cependant, cela demande plus de conscience et de compétences. Cela permet d’assurer votre sécurité et celle de vos amis tout en vous amusant à faire du vélo.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans un groupe, commencez par rouler à l’arrière. Apprenez l’art des signaux manuels et soyez les yeux et les oreilles de votre groupe. Cela vous permettra de faire un bon bout de chemin lorsqu’il s’agira de rouler en groupe.

4) S’écraser dans les descentes

L’une des expériences les plus agréables en vélo est la descente. Le vent qui souffle dans vos cheveux, la mélodie des moyeux à vos oreilles est un sentiment exaltant, n’est-ce pas ?
Mais la descente à vélo peut être très dangereuse et délicate. Il faut du temps pour maîtriser la descente dans les boucles en épingle à cheveux et rester vigilant.

L’idée principale est de ne pas se précipiter. Veillez à ne pas vous lancer immédiatement dans d’énormes collines avec des descentes raides et prolongées. Au lieu de cela, il est conseillé de progresser lentement vers des endroits plus difficiles à rouler.

5) La peur de l’inconnu

Quel que soit votre objectif en matière de cyclisme, assurez-vous de formuler un plan. Qu’il s’agisse d’analyser un parcours, une piste ou un chemin, ayez toujours un plan. Même si vous prévoyez de suivre un programme d’entraînement, prenez contact avec des experts du secteur ou passez du temps à vous documenter en ligne. La recherche et la planification sont le meilleur moyen d’avoir une idée de ce à quoi vous pouvez vous attendre. La planification vous aide à vous préparer à relever les défis qui vous attendent, qu’ils soient prévus ou non.

Gardez ces conseils à l’esprit pour vaincre votre peur du vélo et tomber amoureux de ce sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *